Monsters in the Dark #1 – Larmes amères – Pipper Winters

Un univers dont j’en ai beaucoup entendu parler, qui est très connue dans la Dark Romance et qu’il me tardait de découvrir. Et pour une première rencontre, je peux d’ores et déjà vous confirmer que j’en suis raide dingue…

Avant toute chose il me faut vous mettre en garde. Ce livre n’est pas pour n’importe quel lecteur. Il n’est pas destiné à ceux qui sont ultras sensibles face à la violence, aux abus ainsi qu’à la perversité dans la douleur. Mais je tiens toute de même à préciser et j’insiste sur ce fait qu’à aucun moment l’auteure ne tombe dans le morbide ou la vulgarité. Loin de là….

S’il y a bien une chose à savoir chez Pepper Winters c’est qu’elle fait partie de ce groupe d’auteurs qui possède ce don inouï pour plonger leurs lecteurs dans un état de fébrilité extrême dès les premières pages et cela jusqu’à la fin. Alors préparez-vous car vous allez plonger dans un récit aussi bien vibrant que dérangeant. Une fois ma lecture commencée, il m’a été impossible de la lâcher. Ma nuit fut très courte mais je ne regrette rien.

La particularité de ce livre c’est que ce n’est pas qu’une sombre histoire d’une victime qui succombe à son bourreau. C’est bien plus que cela. Avec acuité l’auteur nous offre un regard virulent et horrifiant du commerce du sexe et plus précisément l’esclavage sexuel. Et c’est à travers ce décor obscur et terrifiant que nous allons faire connaissance de Q & Tess.

Au début, j’ai été choquée et révulsée par Q que je qualifierai de monstre psychopathe et pervers. Mais au fil des pages, plus je passais du temps avec lui, plus j’étais troublée voir même attirée par la complexité de ce monstre. Je peux vous dire que c’est perturbant de ressentir ce genre d’émotions controversées. Et c’est quand tous les pièces du puzzle se mettent en place que l’on comprend la vraie nature du monstre…

Quand à Tess. Je dois bien avouer que voir la pauvre victime sans défense se métamorphoser en une nana prête à tout pour retrouver sa liberté m’a prise au dépourvu. Et cela même si certains de ses choix m’ont paru quelque peu excessifs. En tout cas, avec tout ce qu’elle a subit physiquement comme psychologiquement ce petit bout de femme a su gagner mon respect.

En bref… Amateurs de Dark Romance et de Dark Erotica vous allez trouver votre bonheur ! L’univers de Pepper Winters est tout simplement ÉNORME ! Ce premier opus est incroyablement, horriblement et cruellement époustouflant ! Et je n’ai qu’une hâte retrouver au plus vite Tess et surtout Q. Alors rendez-vous le 4 juillet prochain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.