Pas de pissenlits pour le cadavre d’Andrea H. Japp

N’ayant pas lu de romans policiers depuis un bon petit moment, je me suis lancée dans celui-ci. Avec un tel titre, une couverture ainsi qu’un résumé des plus attrayants, j’ai été curieuse de savoir ce que cela allait donner. Un univers francophone que je découvre. Et pour une première rencontre c’est une très belle surprise

Alors direction au 7ème arrondissement de Paris où nous allons suivre les aventures/mésaventures de Chloé et Louise. Deux meilleures amies qui se retrouvent dans une fâcheuse posture depuis qu’elles ont le cadavre du pharmacien de la rue d’à coté dans leur jolie petite boutique de fleurs. Surtout que tout porte à croire qu’elles seraient les principales suspectes…

S’il y a bien une chose à savoir concernant nos deux héroïnes c’est qu’elles sont de sacrés numéros ! Oh oui ! Des petits bouts femmes attachiantes à souhait et au tempérament de feu qui n’en font qu’à leurs têtes, j’en ai beaucoup rencontrées dans mes livres. Mais ces deux-là je dois bien reconnaître qu’elles battent tous les records !

La première vous apparaîtra comme une vraie furie aux répliques sarcastiques qui ne se laisse plus marcher sur les pieds et qui a tendance à s’emporter un peu trop facilement. Quand à l’autre c’est tout le contraire. Une femme hypersensible en pleine introspection qui craque un peu trop souvent.

Il est vrai qu’elles vont prendre un malin plaisir à nous en faire voir de toutes les couleurs. Et pourtant j’ai adoré chaque moment passé auprès ce tandem de choc qui va se lancer dans une épineuse enquête rocambolesque et qui est déterminé à la résoudre. Quoi qu’il en coûte…

Passons maintenant aux autres personnages. Alors eux aussi sont hauts en couleurs et vont vous surprendre à bien des égards. Comme ce grand-père au franc-parler ou encore ce flic qui mettra tout en œuvre pour résoudre cette enquête. Et puis, il y a la victime. Alors comment dire ? Un être foncièrement malhonnête motivé par le gain. Alors désolée, mais je ne vais pas être désolée pour lui. Quant au coupable ? Même si j’ai eu quelques doutes à un moment, mais j’ai tout de même pu trouver qui c’était même si je ne voulais pas y croire. Et croyez-moi vous n’allez pas en revenir…

En bref… Un roman policier qui sort de l’ordinaire ! Une lecture savoureuse riche en rebondissements avec des personnages frappadingues et excentriques à souhait qui ont le chic pour se retrouver dans des situations des plus délirantes. Un polar haletant à l’humour sarcastique et aux dialogues percutants où l’on n’a pas le temps de s’ennuyer un seul instant qui est à découvrir. C’est mon premier roman d’Andrea H. Japp et cela ne sera certainement pas le dernière…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.