Maux célestes, tome 1 : La damnation de l’Ange – Westley Diguet

MauxCélestes1

MonAvis

Une agréable découverte dans la plume de Westley Diguet dans « La damnation de l’Ange » premier opus de la série Maux célestes. J’ai trouvé ce livre très original par le choix du sujet, on a une nouvelle vision du monde Céleste ; mais surtout très touchant et attendrissant.

Une rencontre imprévue, une âme sauvée, une relation interdite et impossible … Et pourtant l’amour va s’en mêler pour laisser place à une seule solution possible et inévitable. Voilà ce qui en ressort de cette belle romance dans la catégorie M-M.

Aaron, l’Ange de la Mort n’a qu’une seule mission aider les âmes à aller dans l’au-delà. C’est un personnage très solitaire qui ne vit que pour son job. Il n’a qu’une seule amie sur qui il peut compter, Liv. Cette fille est un « Ange » génial, elle est exceptionnelle. J’ai adoré son personnage hors du commun. Et puis un jour, il croise le chemin d’Emory, un simple mortel. Un seul contact et toute sa vie sa vie bascule. Car Aaron est attiré par Emory et c’est troublant. Il devra faire un choix qui sera lourde de conséquences !

Quand un Ange bafoue toutes les règles pour sauver une âme mortelle par amour cela donne une histoire émouvante avec des personnages très attachants qui vont se battre pour que leur relation ait une chance de fonctionner. Et pour cela ils seront aidés par Liv. On passe du rire aux larmes pour certains lecteurs sensibles. Et pourtant on adore car la plume de l’auteur est fluide et surtout chargée en émotions. Il y a de la passion, de la sincérité et des sentiments trop rapides mais intenses. Tout ce qu’il faut pour passer un bon moment.

« La damnation de l’Ange » est une belle d’histoire d’amour et d’amitié, une magnifique œuvre shakespearienne revisitée qui est à découvrir ! Encore un auteur à suivre !

SignatureJessy SP

Note4-5

Retrouvez ce livre sur Amazon en format numérique ici : La Damnation de l’Ange

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.