La Société #6 : La fille du Boudoir – Angela Behelle

LaSociété6

MonAvis

Merci aux éditions La Bourdonnaye pour l’envoi de ce service presse.

Me revoici plongé dans le sixième tome de la saga La Société : « La fille du Boudoir » d’Angela Behelle. Encore une fois, la Magie Behelle a opéré ! En effet, l’auteur nous offre une intrigue innovante avec une touche plus émouvante mais toujours aussi sensuelle à souhait.

Changement cap cette fois-ci. Nous quittons Paris et direction sur un îlot proche des côtes bretonnes où La Société vient d’acquérir une résidence hôtelière. Et Isabelle Marle aura pour mission de faire tout son possible pour en faire un lieu à la hauteur des attentes des membres de l’organisation où ils pourront profiter pleinement de la luxure, au plaisir des sens et de la chair en toute discrétion. Isabelle est réticente à cette proposition. Car elle est tourmentée par le souvenir de sa rencontre avec Loïck Dehais lors d’une soirée certes imposée par le célèbre Alexis Duviel. Cet homme elle l’a dans la peau. Mais il ne lui est pas destiné. Donc, la voici séjournant à L’Hôtel de la Côte pour y former et montrer toutes les ficelles au directeur Ludovic Dehais, le jeune et très séduisant frère de Loïck … Hé oui, comme vous l’aurez compris il s’agit d’un triangle amoureux ! Et moi qui ne suis pas Fan de ce genre d’histoire, je dois vous avouer que celle-ci m’a laissée sans voix.

Bien qu’au début j’ai eu un doute sur la personnalité d’Isabelle (et je suis heureuse de m’être trompée de l’avoir jugée trop rapidement), j’ai adoré cette jeune femme. Du haut de ses vingt-sept ans elle est directrice du célèbre établissement Le Boudoir qui a une très bonne réputation. Mais au fil des pages, on sent bien son mal être, sa souffrance et ses incertitudes. Et pourtant elle arrive à faire face et on l’admire pour ça.

Que dire des frères Dehais ? Deux magnifiques spécimens ! L’aîné est plus expérimenté, très dominateur, d’une certaine arrogance et d’une détermination assurée mais tellement attirant et attrayant ! Le cadet, moins expérimenté de son âge, un peu maladroit, très joueur et d’une tendresse incroyable. Lequel choisir ? Moi je n’ai pu le faire. Choix très cornélien ! Alors imaginez la situation d’Isabelle ?

Angela Behelle a encore réussit à me surprendre ! Comment elle le fait ? Elle a mené à la perfection cette intrigue très complexe avec sa plume est fluide, net, précise, addictive et prenante. Le rythme est soutenu et sans aucune longueur ! Pas de place à l’ennuie ! Tous les personnages et les décors sont tous réussis et très intéressants. On reste en haleine du début jusqu’à la fin en espérant une fin heureuse. Mais l’auteur va finement bien jouer avec nos nerfs.

J’ai été ravie de revoir Alexis ! Ah Alexis à chaque fois il arrive à m’impressionner ce mec. Il arrive toujours à ses fins. Il a l’art et la manière lorsqu’il s’agit la manipulation ! Dites-vous bien que c’est lui qui tient les rênes et les autres ne sont que des pions. Une nouvelle facette de sa personnalité que vous allez apprécier.

Je ne me lasse pas de cette saga La Société. Et bien qu’il s’agisse du sixième tome, la trame est toujours différentes des précédents et j’adore et en redemande encore. « La fille du Boudoir » est plus doux, touchant mais toujours aussi intense avec une sensualité irréprochable. Et c’est Prodigieux ! Il me tarde de lire ce qu’Angela va nous réserver dans la suite.

SignatureJessySP

4.5 - 5

Je ne m’en lasse pas !

Retrouvez ce livre sur Amazon ici : La fille du Boudoir (la société – tome 6) 

Mon avis pour les précédents tomes ici (cliquez sur l’image)

    

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.