Saga Rencontres à Fool’s Gold #1 – La chaleur d’une étreinte – Susan Mallery

LaChaleurD'unEtreinte

MonAvis2016

Je remercie Harlequin France pour l’envoi de ce service presse

Une saga contemporaine que j’apprécie beaucoup. Fool’s Gold de Susan Mallery. Donc j’ai été curieuse de savoir ce que l’auteur nous réserver dans ce tome « La chaleur d’une étreinte ». Et encore une fois c’est toujours aussi charmant, agréable et passionnant à lire.

Destiny Mills vient de s’installer à Fool’s Gold, laissant dernière elle sa passion pour la musique pour un autre choix de carrière plus sécurisant. La passion, l’amour et la confiance n’ont d’importance que dans les chansons. Après avoir été anéantie, elle a embrigadé son cœur. Mais il aura fallu une étroite collaboration avec un skieur de renommé mondiale pour qu’une fissure se fasse et qu’elle remette tout en question.

Après un accident et une fin de carrière, Kipling Gilmore est toujours à la recherche de sensations fortes. C’est pourquoi il a accepté le poste de directeur de l’unité de secours de Fool’s Gold. Et avoir Destiny dans son équipe ne va pas l’empêcher de prendre encore plus de risque mais cette fois dans la séduction. Il est prêt à tout pour la garder près de lui et ne jamais la laisser partir. Un défi qu’il est prêt à relever.

Encore une fois avec une plume fluide, rafraîchissante et passionnante, l’auteur Susan Mallery nous offre une belle romance. Une intrigue séduisante, sans longueur et très bien construite. Il y a tout ce qu’il faut pour passer un ravissant moment de lecture. Humour, Tendresse, Passion. Deux héros très attachants et qui vont faire des étincelles. On ne s’ennuie pas un seul instant avec eux. Tous les autres personnages sans exception sont eux aussi très intéressants. Chacun a son importance dans l’histoire. Et des petits nouveaux forts surprenants vont faire leur entrée.

« La chaleur d’une étreinte » n’est pas mon tome préféré de la série mais on passe malgré tout un bon moment. Une lecture sans prise de tête et qui fait du bien au moral.

Bien que l’on soit au énième tome de la saga, on ne s’en lasse pas. L’auteur arrive toujours à ajouter une petite touche de magie pour nous émerveiller. Le petit plus ? Cette histoire peut être lue indépendamment  des précédents tomes.

N.B. : Ce tome est en réalité le seizième tome de la saga en anglais. Harlequin France n’a pas traduite les tomes 11 à 15. Mais l’avantage c’est que ce tome peut être lu indépendamment des précédents.

Jessy2016 SP2016

3,5(216)

Lecture sans prise de tête !

Retrouvez ce livre sur Amazon ici : La chaleur d’une étreinte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s