Questions d’auteurs #1

questions-d-auteurs

Petit jeu fort sympathique auquel je me prête pour la première fois : Questions d’Auteurs, lancées par Magali Lafont de Lectures Familiales. Des écrivains ont posé certaines questions et c’est avec un grand plaisir que je vais essayer d’y répondre.

Tan Hagmann

En fonction de quels critères établissez-vous le planning de publication de vos chroniques ? Date de parution (du roman) ? De réception (du SP) ? Autres critères ?

Concernant les services presses cela dépend de la demande des partenaires. Certains n’ont pas de date précise. D’autres préfèrent que la chronique soit publiée le jour ou la veille de la date de parution. Mais en général, je fais en sorte que mes chroniques soient publiées dans un délai d’un mois. Mais il arrive que je prenne du retard (surtout depuis que j’ai repris le boulot). Dans ce cas là je m’excuse auprès de l’auteur et je fais en sorte de rattraper le retard.

Êtes-vous sensible à l’exclusivité d’un SP ou est-ce peu important pour vous ? Vous chroniquez, même si le livre a déjà eu plein d’avis sur d’autres blogs ? 

Alors pour être honnête non. Si un auteur me propose son livre en SP, j’en suis enchantée et je lui remercie de sa confiance. Mais en générale je chronique les livres que j’ai choisis que cela soit un service presse ou lecture personnelle. Je ne regarde pas s’il y a pleins d’avis sur d’autres blogs. Cela ne m’intéresse pas. 

Lisez – vous les avis des autres blogs avant de chroniquer un livre ?

Jamais… je ne veux pas être influencée par les avis des autres. Je préfère me faire ma propre opinion. Par contre, oui après publication de mon avis il m’arrive de lire les avis des autres pour voir si on a eu le même ressenti. 

Est-ce que vos relations personnelles avec un auteur ont une influence sur la rédaction de votre chronique? En gros arrivez-vous à rester objectif, même quand un auteur vous insupporte ou l’inverse : que c’est quelqu’un que vous appréciez particulièrement ?

Très bonne question. J’ai beaucoup d’ami(e)s auteur(e)s et malgré notre amitié je fais toujours en sorte d’être objective. Au début, je pensais que cela allait être un exercice difficile. Mais finalement, je préfère être honnête. Si ça m’a plu je le dis. Si je m’attendais à mieux je le dis aussi mais tout en respectant le travail. Par contre je suis désolée mais je n’ai jamais eu le cas de lire un roman d’un auteur qui m’insupporte pour la simple raison que je n’en ai pas trouvé.

Auteurs ET blogueurs, certains quelquefois cumulent les 2 casquettes. Dans ces cas-là comment faites vous pour gérer les deux ? N’est-il pas délicat d’évaluer et « juger » l’œuvre d’un confrère, sachant moi-même tout le travail que représente l’écriture d’un bouquin ?

Ce cas ne me concerne pas.

Pour ceux qui ne sont que blogueurs. A force de chroniquer des livres, n’avez vous jamais été tenté d’écrire vos propres histoires ? Ou de réécrire vous-même la fin d’un livre qui ne vous a pas plu ?

Cette question a été reprise par deux autres auteurs. Voici les questions juste en dessous. Et je ne ferai qu’une seule réponse.

Wendall Utroï : La passion de la lecture qui vous pousse à chroniquer, ne cacherait-elle pas une envie plus grande d’écrire à votre tour ?
Luca Tahtieazym : Lire avec l’intention d’écrire une chronique et donc de rédiger un texte par la suite ne vous a-t-il jamais donné envie de passer de l’autre côté et d’écrire un roman ?

Pour moi, écrire une chronique et écrire un roman, un texte ou un essai c’est deux choses totalement différentes. Écrire une chronique c’est donné son ressentit, ce que l’on a aimé, ce qui nous a déçu ou ce que l’on aurait voulu. C’est un exercice simple. Mais écrire ou histoire ou réécrire une fin non ce n’est pas pour moi. Je préfère lire c’est mieux…

Luca Tahtieazym

Pourquoi les chroniqueurs sont-ils principalement des chroniqueuses ? Les hommes sont-ils trop occupés à regarder le foot ?

Très bonne question à laquelle je n’ai malheureusement la réponse. À ma connaissance, je ne connais qu’un seul blogueur.

Ludovic Zedole

Sachant que certains auteurs reprennent la base de livres à succès (50 nuances de Grey, Twilight…) comment réagissez-vous ?

Cela ne me dérange pas. Tant que cela ne soit pas du copier-coller et que l’auteur apporte sa touche personnelle moi ça me va.

Anne Dejardin

De combien d’heures de sommeil ont besoin les blogueuses ? Sont elles toutes insomniaques ? Combien d’heures par jour consacrez-vous à la lecture ?

Alors j’avoue que mes nuits sont très, très courtes soit quatre à cinq heures de sommeil. Je ne suis pas insomniaque puisqu’il m’arrive de faire de nuits de plus de huit heures. Par contre je ne pourrai vous dire combien d’heures je passe par jour à mes lectures. Cela dépend. Mais j’avoue que dans mon sac il y a toujours un livre ou ma liseuse.

Hélène de Montaigu

Quel est votre genre littéraire préféré ? Polar, SF, Fantasy, roman, récit, essai ?

Alors je lis à peu près de tout. Je n’ai pas de préférence. Je peux lire du polar, de la SF, Fantasy, Romance Historique, Thriller-Policier, Bit-lit, Romance contemporaine, Dark Romance, Romance érotique ou BDSM que cela soit du F/M ou M/M. Par contre pour les essais et les recueils de poésie ce n’est pas trop ma tasse de thé, j’en suis désolée.

Voilà petit questionnaire terminé. Et j’espère que mes réponses vont plaire aux auteurs et que mes autres amies Blogueuses vont jouer le jeu… Rendez-vous sur la blog de Magali. Je l’ai taguée au tout début.

Jessy2016

Une réflexion sur “Questions d’auteurs #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s