Blessures muettes – F.V. Estyer

Mon deuxième roman de l’Appel à texte sur le thème de l’Handicap chez MxM Bookmark. Et cette fois-ci, c’est celui d’une auteure que je connais très bien l’univers et que j’apprécie beaucoup.

Et une fois de plus, la Magie F.V. Estyer a encore opéré !

Avec une grande justesse et délicatesse, elle aborde deux sujets sensibles. Plus précisément celle de deux types de blessures. Il y a celles qui sont physiques et qui vous rongent. Et il y a celle qui sont intérieures et que les autres ne perçoivent pas au premier coup et qui vous jugent sans connaître la vérité.
Cette histoire ne se lit pas, elle se vit. Rien n’est précipité tout arrive en temps voulu. Et c’est tout simplement remarquable. Une fois ma lecture commencée, il m’a été très difficile de la lâcher. Je voulais savoir pourquoi cet émouvant duo souffrait autant, savoir s’ils allaient se laisser aller à leur chagrin et savoir s’ils allaient guérir de leurs blessures.  Je me suis laissée immerger par ce torrent émotionnel. Fou rire, Colère, Sourire, Tendresse, Peur, Souffrance, Exaltation, Doute et Joie. Et quand arrive la fin, j’en suis ressortie avec cette sensation d’euphorie totale.

Deux belles âmes imparfaites que tout sépare mais qui se complètent parfaitement.

L’un est une belle âme courageuse qui vit avec une malformation particulière depuis toujours. Noah. Il n’a pas de blessures physiques mais cela ne l’a pas empêché de souffrir de cet handicap qu’il supporte depuis sa naissance. Et après un bon nombre d’échecs, de problèmes relationnelles, de colère et une trahison il a décidé d’aller de l’avant.
L’autre est une âme perdue et brisée qui souffre de ses blessures physiques et de cette horrible perte qu’il n’arrive pas à surmonter. Hayden. On sent bien son mal être, sa colère, sa douleur mais également son dégoût pour lui-même. J’avoue que j’ai beaucoup souffert avec lui. Même quand j’ai découvert cette partie sombre de lui.
Un premier faux départ. Une première fausse impression. Et pourtant très vite ils vont se lier d’amitié. Une confiance qui s’installe. Une indéniable attraction. Chacun s’ouvre un peu plus et se laisser aller à leur chagrin et oublier leur colère. Certaines barrières qui s’effritent. Un lien qui se tisse et qui prend de l’ampleur. Entre eux il n’y a pas de jugement, pas de pitié, chacun accepte l’autre comme il est, et ensemble ils vont essayer de se libérer de tout ce qui les étouffe. Mais entre les sentiments confus, les doutes et les démons du passé qui resurgissent sans crier gare, leur relation va s’avérer plus complexe que prévue.

En bref

F.V. Estyer a fait un excellent boulot. Elle s’affirme de plus en plus dans ses écrits et ce n’est que du bonheur. C’est simple, j’adore et j’en redemande encore ! Un très beau récit qui parle d’acceptation et de rédemption et qui bien évidemment est à découvrir.

La Magie F.V. Estyer a encore opéré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s