Ces petites choses – Jay Northcote

Un univers dont je suis une très grande fan. Mais ce livre est particulier. Il est très différent des autres romans que j’ai pu lire de l’auteur…

De tous les romans que j’ai pu lire de Jay Northcote, celui-ci est plus délicat et plus émouvant. Avec une plume est toujours aussi efficace et captivante, l’auteur nous offre une intrigue qui est menée avec adresse. Des émotions vives qui sont retranscrites avec un naturel désarmant. Un ton saisissant et rythme soutenu où l’on se laisse aisément transporter par l’histoire. Le plus surprenant c’est que bien qu’il y ait beaucoup de mélancolie et de douleur à aucun moment on ne tombe dans le côté morbide ou mélodramatique.

L’histoire suit celle de Joel tout juste âgé de vingt-trois ans qui a du faire face à une dure réalité suite à un triste concours de circonstance. Il a beaucoup de mal à s’adapter à cette situation. Il se sent seul et déconnecté de tout… de sa vie, de son boulot et même de son petit ami. Mais une simple rencontre va tout changer…

Comme je le disais un peu plus haut la particularité de ce livre c’est que l’auteur ait décidé de mettre l’accent non pas sur la romance mais plutôt sur le vécu personnel du héros lui ainsi que sa relation avec sa fille âgée de cinq ans. D’ordinaire, j’ai une nette préférence pour l’inverse. Mais ici ce ne fut pas le cas. Car l’auteure nous dépeint avec une très grande authenticité cette relation père-fille.

Le père et la fille forment un très beau duo. On s’attache facilement à cette adorable petite fille qui a perdu à mère. Quand à Joel en tant que père, il assure sans aucun problème. Mais sur certains aspects il m’a déçue. Surtout vis à vis de son comportement avec cet homme mature, confiant et stable. Mais fort heureusement, il va vite apprendre de ses erreurs et va tout faire pour se faire pardonner.

En bref…
Bien que j’aurai voulu avoir un peu plus de romance entre ces deux hommes, « Ces petites choses » reste toute de même une agréable lecture. Jay Northcote nous démontre avec une grande justesse que ce sont les petites choses qui rendent la vie spectaculaire. Le petit plus ? L’épilogue qui fourni une magnifique conclusion à cette douce et touchante histoire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s