Désirs défendus – F.V. Estyer

Une sortie qu’il me tardait de découvrir. Non seulement il s’agit du premier M/M by Fyctia La Condamine mais cerise sur le gâteau il s’agit également d’un roman de l’une de mes auteures préférées. Et comme pour ses précédents livres, j’ai passé un exceptionnel moment…

Je dois tout même vous avouer que j’avais quelques attentes concernant ce livre. Il faut dire qu’en abordant le thème d’une relation tabou entre un professeur et son étudiant, F.V. Estyer a relevé là un gros défi. Et vous savez quoi ? Je suis heureuse de vous confirmer qu’elle l’a relevé haut la main !

S’il y a bien une chose à savoir la concernant c’est qu’elle possède ce don inné pour pour manier les mots. Avec une grande justesse et un naturel désarmant, elle arrive toujours à faire en sorte que ses lecteurs s’impliquent émotionnellement malgré eux. Dès les première pages, on se laisse happer par l’histoire et à aucun moment on n’a envie d’en sortir. Et quand arrive la fin, on en ressort littéralement conquise ! Le petit plus et non pas des moindres ? Des scènes divinement torrides pour notre plus grand plaisir.

Mais la grande beauté de ce livre, ce sont ses protagonistes. James & Noah. Deux belles âmes qui tiendront à jamais une place chère dans mon cœur.

James pour son côté protecteur et chaleureux malgré sa douleur. Depuis cette terrible journée qui lui a brisé le cœur, il a eu beaucoup de mal à remonter la pente. Mais il aura fallut que son chemin entre en collision avec celui de l’énigmatique et introverti Noah pour qu’il ressente ces sentiments troublants et forts défendus… Mais déterminé à percer à jour ce mystère qui entoure son mutisme, il est prêt à franchir cette zone interdite lors d’une pause hors du temps…

Un moment magique où le Noah fragilisé et brisé portant de biens lourds secrets va laisser place à un Noah insouciant qui baisse sa garde et qui laisse enfin paraître ses sentiments… Mais quand cette petite bulle de bonheur éclate, la dure réalité, la douleur, la culpabilité et les désillusions refont surface comme si elles ne sont jamais parties…

En bref… La Magie F.V. Estyer a une nouvelle fois opéré… À partir d’une intrigue des plus basiques, elle a su en faire un magnifique et bouleversant récit. Une petite merveille à l’état brut qui vous mettra dans tous vos états, qui vous donnera à réflexion, qui vous mettra du baume au cœur et qui est bien évidemment à découvrir…

2 réflexions sur “Désirs défendus – F.V. Estyer

  1. coucou je l ai lu et j’ai adoré! de par les personnages, qui m’ont réellement attendri, que par l’histoire. ce qui m’a le plus plu c’est le fait que les personnages assument totalement leur homosexualité et que le récit ne tourne pas autour de cette thématique… et puis je me suis reconnue en james (quand il se pose 1 millions de questions en moins de 30 sec! ha ha ha )
    Ce roman est autant prude qu il est chaud chaud parce que comme tu dis les scènes de sexe sont: waouh, bouillante ;))
    bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.