Kage 1 – Désemparé – Maris Black

Une série qu’il me tardait de découvrir. Pourquoi ? Déjà, on va avoir affaire à un combattant free-fight MMA, donc on sait d’avance que cela va être spectaculaire et ardant. Et plus important encore, j’avais connu l’univers de cette auteure tout récemment avec son autre série UES Boys et cela m’avait beaucoup plu. Mais ce ce premier est très différent de ce que je connais de l’auteure…

Maris Black rejoint d’office ma liste des auteurs préférés

Avec une plume précise et percutante, elle sait comme personne comment captiver l’attention de ses lecteurs. Elle nous donne juste ce qu’il faut pour nous faire rire, pour éveiller nos sens, pour nous troubler, pour nous émouvoir, pour nous faire douter, nous faire rager, nous faire sortir de nos gonds et nous prendre au dépourvu. Mais là où l’on voit le talent hors norme de Maris Black, c’est qu’à partir d’un des thèmes les plus populaires dans ce genre de romance, un hétéro qui découvre son orientation sexuelle, elle arrive à nous offrir une romance à la fois crédible et époustouflante sans jamais tomber dans le cliché type.

Les petits plus ?

La romance et l’univers free-fight qui sont parfaits symbiose. Bien que nous ayons le point de vue d’un seul des protagonistes, la sincérité et la profondeur des sentiments sont tout simplement extraordinaires. Des émotions vives qui sont retranscrites avec un naturel désarmant. Des scènes exquisément torrides. Tout ce qu’il faut pour atteindre l’extase. Et plus d’une fois. Un ton à la fois palpitant et touchant. Un rythme soutenu où l’on accroche dès le début tout en embarquant dans des montagnes russes émotionnelles.

Quand Clark Kent rencontre La Machine

L’un est un jeune étudiant qui va voir sa vie bouleversée suite à cette inoubliable rencontre avec ce lutteur free-fight et cette opportunité qu’il ne peut refuser. Jamie Atwood alias Clark Kent. On s’attache facilement à lui. Et même si parfois il peut légèrement nous agacer, on lui pardonne quand même. Il ne comprend pas toute cette confusion et cet attrait qu’il ressent. Et cela le trouble et le rend plus vulnérable. Et pourtant bien qu’il ait peur de ces nouvelles sensations, il ne peut s’empêcher d’en vouloir plus.
L’autre est une énigme à lui seul. Michael Kage alias La Machine. Un spécimen ultra sexy, marrant, sombre et très complexe. On ne sait jamais sur quel pied dansé avec lui et c’est cela même qui a fait que j’ai succombé à son charme. Et chose qui est bizarre le fait de ne pas avoir ses pensées ne m’a nullement déranger. En fait, j’étais exactement comme Jamie, littéralement fascinée… Soupir* Soupir* Soupir* Dès le début on sait quelles sont ses intentions… Tout ce qu’il veut c’est Jamie. Et il est prêt à tout pour l’avoir.

Je dois bien le reconnaître Maris Black a fait un super boulot concernant ces deux là. Que cela soit dans leur personnalité, leur sentiment ou encore leur comportement. Tout les sépare. Ils n’ont rien en aucun. Ils ne viennent pas du même milieu. Et pourtant, ils se complètent parfaitement. L’un apporte à l’autre ce petit quelque chose manquant qu’il n’a jamais connu et vice versa. Dès leur première rencontre, on sent bien cette tension palpable entre eux. Et quand enfin, le moment arrive c’est Explosif et Sauvage ! Un duo qui se complètent parfaitement. Mais cette relation s’avère plus que complexe et pas de tout repos. Car chacun va devoir faire face à ces nouveaux sentiments…

En bref

Un premier opus à couper le souffle… Bien que certains aspects restent en suspens (vivement la suite), je ne m’attendais pas à kiffer ma lecture et à vibrer à ce point. On est tellement impliqué dans l’histoire que l’on ne voit pas arriver cette fin qui vous laissera sous le choc et très fébrile. Croyez-moi vous n’allez pas en revenir et vous allez hurler de rage… j’ai bien faillit balancer ma liseuse contre le mur… KAGE est une série qui commence très, très fort… La preuve, je suis déjà une grande FAN… Et je suis plus qu’impatiente de lire la suite à venir car je suis persuadée que Maris Black nous réserve encore quelques surprises Pour moi ça sera très prochainement et en VO…

Retrouvez ce livre sur Amazon ici (cliquez sur l’image)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s