Héritiers des larmes #1 – L’épouse ennemie – Penny Watson Webb

Un univers que je connais très bien dans la romance Historique et dont j’en raffole. Pourquoi ? Elle peut aussi bien écrire des romances à l’époque de la piraterie, ou celle de la Conquête de l’Ouest ou encore celle du Moyen-âge. Et plus important encore, elle arrive toujours à m’ébranler au plus haut point…

La Magie de Dame Penny a encore opéré !

Avec une plume précise, envoûtante et percutante Penny Watson Webb nous prouve que les auteurs francophones peuvent aussi bien rivaliser avec ces grandes dames d’outre-atlantique ou anglo-saxonnes. À partir d’une intrigue des plus basiques, elle a su en faire un petit chef d’oeuvre à couper le souffle ! Des émotions aussi bien vives que abruptes ainsi que des sentiments authentiques qui sont dépeints avec une grande justesse. Un ton à la fois poignant et stupéfiant. Un rythme transcendant où une fois ma lecture commencée, je me suis laissée happer par cette myriade de sensations intenses et où il m’a été impossible de lâcher mon livre. Et quand arrive la fin, c’est l’euphorie !

La particularité de ce livre ?

Et je tiens particulièrement à féliciter Penny Watson Webb pour son colossal travail de recherches. Bien que cette histoire s’inspire d’une période bien précis de l’histoire de France celle du second mariage d’Anne de Bretagne, et celle des Bretons et des Normands qui se livre une guerre acharnée, Penny a su garder l’atmosphère, le langage ainsi que les us et coutumes adéquats. Ce n’est pas mon premier livre de l’auteure et pourtant elle arrive toujours à me prendre au dépourvu. C’est tout de même déroutant de voir tant de Haine, de Sang Coulé, de Trahisons, de Complots et de Cruauté à cette époque !

Que dire des personnages ?

Pour ma part, principaux comme secondaires sont tous réussis. L’histoire de deux clans ennemis qui se vouent une haine mutuelle et qui se livrent une guerre sans merci depuis de nombreuses années.
Et au milieu de toute cette haine et cette rancœur, il y a une remarque héroïne que j’ai admiré pour sa force de caractère, son sens de la répartie, sa détermination, son intelligence, sa vulnérabilité et sa loyauté. Brunhilde « Brune ». Une jeune femme qui va profiter d’une occasion inespérée pour fuir ce que l’on veut lui imposer. En faisant ce choix, elle est consciente qu’elle va devoir faire face à beaucoup d’obstacles.
Quand un héros ? Un héritier qui avec toutes ces horreurs qu’il a du endurer, est rongé par une aversion profonde et aveuglé par la vengeance envers ces Normands. Conan de Ker Glenn, qui va voir sa vie chamboulée avec l’arrivée de cette intrigante et tentante jeune femme en qui il n’a nullement confiance. Et il est prêt à tout à la percer à jour. Mes dames préparez-vous à succomber à ce redoutable chevalier sombre, au fort tempérament et très agaçant.
Quand aux autres personnages ? Beaucoup m’ont plu et m’ont même surprise par bien des manières. Comme ces deux hommes l’un marrant et l’autre déroutant sur qui on peut toujours compter. Ou cette servante qui n’a pas froid aux yeux. Ou cette mère anéantie par cette perte et ce secret. Tandis que d’autres m’ont donné des envies de meurtres. En particulier ceux qui manigancent dans l’ombre.

En bref

Une trilogie qui commence fort ! Entre Passion, Tension, Volupté, Suspens, Révélations, Manigances, Secrets et Traîtrises, le ton est désormais donné. Je n’avais pas autant vibré et frémi pendant ce genre de lecture depuis un bon moment. Un vrai régal ! Mon seul soucis maintenant ? Devoir patienter pour savoir ce que va nous réserve cette grande dame dans la suite à venir… Et avec ce que j’ai pu entrevoir à la fin de ma lecture, je sens que cela va être renversant !

2 réflexions sur “Héritiers des larmes #1 – L’épouse ennemie – Penny Watson Webb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s