Si nos chemins se croisent – Melanie Harlow

Selon le philosophe Sénèque, « la vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent mais c’est d’apprendre comment danser sous la pluie ». Et ce petit bijou le prouve de la meilleure façon qui soit.

La terrible perte de l’être aimé est probablement l’expérience la plus dévastatrice qu’une personne puisse connaître. Il nous est impensable que la vie puisse continuer ou que l’on puisse aimer à nouveau. Et pourtant, Melanie Harlow nous démontre que cela est possible…

La première chose que j’ai à dire sur Mme Harlow, c’est qu’elle fait partie de ce groupe d’auteurs qui possède un don inné pour manier les mots tout en insufflant toute sorte d’émotions. Avec un réalisme désarmant, l’auteur aborde des sujets de la vie de tous les jours sans jamais tomber dans le mélodramatique. Rien n’est surfait ici tout est authentique. Des sentiments profonds qui sont dépeints avec adresse. Un ton aussi bien percutant que pétillant où l’on se laisse littéralement happer par ce décor des plus charmants et où l’on refuse d’en sortir…

Un récit à deux voix qui va vous surprendre par bien des manières. J’ai adoré être dans leur tête. Ce duo imparfaitement parfait tiendra désormais une place chère dans mon cœur. Quand Barbie agricultrice rencontre le fermier arrogant cela donne un beau cocktail spectaculaire. Alors préparez-vous à des fous rires, de tendres sourires, à sortir de vos gonds, à embraser vos sens, à verser quelques petites larmes et à fondre pour le sombre et abrupt Jack ainsi que la courageuse et déterminée Margot.

Le premier n’aime pas les changements, souffre de SSPT, est rongé par le poids de la culpabilité, et se refuse tout bonheur. Mais il aura suffit de l’arrivée de cette petite tornade tenace pour sa vie prenne un virage de 360 degrés… La seconde est une adorable petite citadine bien sous tout rapport qui suite à un évènement embarrassant, se retrouve dans une petite ferme pour raison professionnelle en espérant que les choses se tassent. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu c’est d’être à ce point troublée par ce rustre mais sexy fermier…

Que dire des personnages secondaires ? Ils sont tous intéressants et ont leur importance dans l’histoire. Beaucoup sortent du lot et vont beaucoup vous plaire pour leur bonté d’âme, leur soutien, leur conseil et leur amour pour notre duo.

En bref…
« Si nos chemins se croisent » est bien plus qu’une leçon de la vie sur comment aller de l’avant, de ressentir de forts sentiments, d’ouvrir à nouveau son cœur et retrouver le bonheur. C’est une petite merveille qui nous apprend à danser sous la pluie, à profiter de chaque instant et à aimer à nouveau. C’est mon premier livre de Melanie Harlow et j’en suis déjà une grande fan…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s