Copy cat – ALex Lake

Un titre et un résumé qui ont de quoi titiller ma curiosité. Un univers que j’apprécie énormément dans le genre thriller psychologique. Du coup, je n’ai pas hésité un seul instant. Et même si ma nuit fut très courte et hyper mouvementée, cela en valait largement la peine !

Il faut dire qu’Alex Lake n’a pas son pareil pour vous plonger dans une lecteur aussi bien troublante qu’oppressante. Dès les premières pages, il vous attire dans ses filets. Mais petit à petit, non seulement il va prendre un malin plaisir à jouer avec votre état psychologique. Mais en plus, il va vous prendre au dépourvu au moment où vous vous y attendez le moins ! Et quand vous refermerez le livre, la première chose qui vous viendra à l’esprit c’est : « Waouh ça c’est une lecture extra ! »

Que dire des personnages ? Et bien, l’auteur à une fois de plus fait de l’excellent boulot ! Tous sans exception ont leur importance et vont vous surprendre à bien des égards. La vie parfaite de Sarah commence à sombrer dans une spirale infernale suite à une usurpation de son identité sur les réseaux sociaux. Tout ce qui lui tient à cœur est en jeu. Son mariage. Ses enfants. Harcelée et terrorisée par une force nuisible, Sarah ne saura plus à qui faire confiance. Alors que son entourage commence à s’inquiéter de sa santé mentale et que le danger flotte autour d’elle, Sarah arrive-t-elle à survivre et démasqué son harceleur ?

En bref… Une fois n’est pas coutume, j’ai littéralement succombé à la plume si fine d’Alex Lake. « Copycat » est un stupéfiant thriller psychologique comme je les aime tant ! Une palpitante lecture addictive qui vous happe dès les premières pages pour ne plus vous lâcher et dont on veut connaître à tout pris la suite. Une exceptionnelle histoire de vengeance habilement menée qui mettra divinement vos nerfs à fleur de peau. Amateurs de ce genre, je ne peux que vous le conseiller !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.