Héritiers des larmes #4 – Le chant des bruyères – Penny Watson-Webb

Après cet avant-goût offert dans le précédent opus, il me tardait de savoir ce que l’auteur allait me réserver dans ce grand final. Et une fois encore, la magie Penny Watson-Webb a opéré de la meilleure façon qui soit…

Il faut dire que cet ultime opus est particulier. Car Dame Katel de Ker Glen, notre héroïne n’est pas une jeune pucelle mais une femme mûre qui n’a pas eu la vie facile et qui est prête à tout pour le bonheur des siens. Allant même jusqu’à quitter sa terre natale de la Bretagne pour convoler en quatrième noce avec Darren Seton jusqu’en Écosse.

Que dire à part que j’ai beaucoup d’estime pour cette grande dame. Elle a porté pendant trop longtemps son lourd fardeau. Avec ce qu’elle a du endurer et ses stigmates encore à vif, il est normal qu’elle ne puisse donner sa confiance et encore moins son corps à quiconque. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu c’est que cette fameuse petite étincelle qu’elle pensait perdu à jamais, puisse s’éveiller à nouveau en présence de sa nouvelle famille. Et surtout celle de son époux…

Et parlons-en de Darren Seton. Un énigmatique personnage qui va vous charmer dès les premières pages. Il est prêt tout pour rendre dame Katel heureuse. Déterminé, patient et persévérant, il va parvenir à franchir cette barrière qu’elle avait dressée autour d’elle. Et ainsi vaincre tous ces démons qui la rongent…

En bref… Dame Watson-Webb clôture comme il se doit sa magnifique saga. « Le chant des bruyères » est une lecture d’une très grande beauté dont j’ai apprécié chaque moment. Que cela soit les bons comme les douloureux. Une émouvante histoire qui parle de rédemption, de guérison, d’acceptation, d’espoir et d’amour. C’est avec un petit pincement au cœur que je dis au revoir à tout ce petit monde qui m’aura fait divinement vibrer. Amateurs de romance Historique, lancez-vous ! Je vous garantis que vous n’allez pas le regretter. Bien au contraire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.