Le Palais des Vauriens #2 – Le bâtard de la maison de Brexford – Julie Anne Long

Après un succulent premier opus, il me tardait de savoir ce que Julie Anne Long allait me réserver dans la suite à venir. Il faut dire que nous allons enfin découvrir l’histoire d’Angélique. Et même si ce fut quelque peu différent de ce à quoi je m’étais attendue, j’ai passé un bon moment…

Comme je le disais plus haut, nous allons faire plus ample connaissance avec un personnage rencontré dans le précédent opus. Et pas n’importe lequel. La séduisante et énigmatique Angélique.

Une femme fougueuse et courageuse qui a dû se battre pour prendre un nouveau départ et qui est prête à faire tout ce qu’il faut pour laisser derrière elle ce lourd passé rempli de honte. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu c’est l’arrivée de cet importun et insupportable personnage qui éveille en des sentiments qu’elle s’était promise de ne plus jamais ressentir..

Et parlons-en justement du redoutable et ténébreux Lucien. La bâtard d’un Duc qui a toujours été considéré comme le point noir de la famille. Pendant de nombreuses années tout le monde le pensait mort. Mais il est retour dans un but bien précis. La vengeance. Et rien ni personne ne pourra l’en empêcher. Mais il n’avait pas prévu d’être à ce point troublé par cette intrigante et flamboyante femme…

Que dire de plus à part que ces deux âmes abîmées par la vie vont prendre un malin plaisir à vous en faire voir de toutes les couleurs et vous surprendre à bien des égards. Mais ce n’est pas tout ! Ils vont également vous prouver que quelque soit le déshonneur, les ragots ou encore les blessures du passé à affronter, ils se complètent en tout point…

Quand aux autres personnages, ils sont intéressants. Certains vont vous plaire pour leur soutien. Tandis que d’autres vont vous faire sortir de vos gonds pour leurs préjugés.

En bref… Bien que j’ai apprécié ma lecture, je dois tout de même avouer que je m’attendais à mieux. La plume de Julie Anne Long est toujours fluide et addictive. L’intrigue est pourtant bien menée, les protagonistes sont forts sympathiques et tous les éléments ont été réunis pour que l’on passe un bon moment. Cependant force est de constater qu’il m’a manqué cette fameuse petite étincelle pour être complètement comblée…. « Le bâtard de la maison Brexfort » est une belle et charmante lecture à l’époque de régence qui est à découvrir pour les amateurs de ce genre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.