Une lady sur les docks (Le doux parfum du scandale #2) de Penny Watson Webb

Le-doux-parfum-du-scandale-2-une-lady-sur-les-docks-penny-watson-webb-mpdl

Mon-avis-201810

Après un premier opus des plus prometteurs, il me tardait de savoir ce que cette sublime plume allait me réserver dans la suite à venir. À nouveau elle a réussi son coup haut la main…

Nous quittons la France ainsi que l’Italie pour l’Amérique, New York où nous allons suivre les trépidantes aventures d’Ornella & Gabriele. Un duo explosif qui va faire beaucoup d’étincelles et qui m’en ont fait voir de toutes les couleurs pour votre plus grand plaisir.

Elle est le genre d’héroïne que j’adore. À l’exact opposé de la jeune femme naïve et obéissante qui doit se contenter de coudre et de tenir la maison. Une épatante et piquante jeune femme au tempérament de feu et à l’esprit vif qui ne laisse rien au hasard, qui a une inclinaison pour « les affaires d’hommes » et qui a besoin d’exister pour elle-même. Un sacré petit bout de femme au grand cœur qui espère se rendre utilise dans ce nouveau pays, qui a soif d’indépendance et qui ne se laisse pas abattre face à l’adversité. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu c’est d’être à ce point troublée par la présence de cet odieux personnage qui n’est qu’autre que le premier capitaine de son oncle…

Et parlons-en justement de cet Italien aux allures rustres qui va en plaire à plus d’une. Dont moi la première. Il est à l’image du héros sombre et autoritaire qui souffle le chaud et le froid et qui est habitué à donner des ordre et à être obéi d’un claquement de doigts. Un homme au charisme déroutant et au cœur rempli de colère qui a fait le serment de ne plus jamais laisser ses sentiments dicter sa conduite et de ne plus faire confiance aux femmes. Mais il aura fallut que son chemin croise celui de cette peste à langue bien pendue qui ne manque pas de cran et qui ne cesse de le faire perdre patience pour tout soit sens dessus dessous…

Que dire à part que j’ai adoré chaque moment passé auprès de ces deux-là. Certes ils ont bien faillit me rendre complètement dingue avec leurs joutes verbales, leur entêtement, leur conflit intérieur et leur prise de bec. Et pourtant ces deux âmes blessées à bien des égards m’ont touchée bien plus que prévu. Tant par leur forte personnalité, la profondeur de leur sentiment, leur loyauté et leurs blessures. Quels que soit le danger, les doutes, le passé que leurs deux familles partagent ou encore les douloureux moments à affronter, rien ni personne ne pourra jamais briser ce lien si particulier qui les unit….

Passons maintenant aux autres personnages. Eh bien je dois bien avouer que l’autrice a fait un superbe travail de recherche. Tous sans exception ont leur importance. Si certains vont agréablement vous surprendre comme cet oncle et cette tante bienveillants. D’autre par contre vont vous faire sortir de vos gonds. Quand au méchant ? Tout ce que je dirai c’est que les apparences soient parfois trompeuse.
Mais ce qui m’a vraiment bluffée c’est qu’ils correspondent bien à aux traits de ces fameux gangs des années 1870. Tels que les affranchis de la Cosa Nostra, les Lapins-Morts ou encore les Natifs.

En bref… Un second opus dans la même lignée que le précédent. Ce qu’il me plaît le plus dans les écrits de Penny Watson Webb c’est qu’elle a sa façon bien à elle pour mettre en parfaite symbiose romance, suspens, complot et tension mais également pour créer des personnages forts et attachants. Et « Une lady sur les docks » ne fait pas exception à la règle. Un palpitant historique riche en rebondissements et en émotions vives à une époque fascinante de l’histoire new-yorkaise qui vous tiendra en haleine du début jusqu’à la fin, qui vous fera divinement vibrer dans tous les sens du terme et qui est à découvrir pour les amateurs de ce genre. Une petite merveille qui aura également sa place dans ma bibliothèque papier.

Jessy-201810

Retrouvez-ce-livre-sur-amazon-201810

le_doux_parfum_du_scandale_tome_2_une_lady_sur_les_docks-1503480-121-198

Mon-avis-pour-le-precedent-opus-201810

le_doux_parfum_du_scandale_tome_1_les_soeurs_meilox-1484091-121-198

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.