Au premier regard #2 – Dis-moi que je rêve – T.J. Klune

Après un phénoménal et démentiel premier opus, j’ai été curieuse de savoir ce que T.J. Klune allait me réserve dans cette suite… il faut dire que ce tome est particulier car il concerne un autre duo haut en couleurs…

Le plus épatant ?

Si vous n’avez pas aimé le premier opus, passez votre chemin. Car ce tome est tout autant délirant, hilarant et exubérant que le premier. L’intrigue est complètement dingue et trop tirée par les cheveux et pourtant j’ai passé un hallucinant et inoubliable moment. Je n’aurai jamais cru cela possible. Mes zygomatiques ont fait beaucoup, beaucoup de sport avec ces dialogues pétillants et loufoques ainsi qu’avec ces situations des plus rocambolesques. Certains diront que c’est trop exorbitant. Pour ma part c’est un pur régal ! Je ne m’en lasse pas et en redemande encore !

Quelle joie de retrouver tout ce petit monde de fou !

Commençons par notre improbable duo. Nous avons pu faire leur connaissance dans le premier opus et je peux vous garantir qu’ils vont vous surprendre par bien des manières.
Le premier est le meilleur ami du héros du précédent opus. Sandy. Ce mec est épatant. Il est hyper drôle mais c’est surtout une belle âme sensible qui a été blessée par le passé. Mais Sandy c’est aussi Helena Handbasket, la drag-queen. Une vraie diva dans toute sa splendeur audacieuse, chaleureuse et caustique. Mais rassurez-vous Sandy et Helena sont deux personnalités bien distinctes. La preuve quand l’Homonarque du Stade est dans les parages, tous deux réagissent différemment. Sandy voue une haine féroce pour ce spécimen pour une raison bien précise alors qu’Helena en ferait bien son quatre-heures. Mais ne dit-on pas que la frontière entre la haine et l’amour est infime et imperméable ? L’autre n’est que le demi-frère de Vince, petit ami de Paul. Et c’est l’Homonarque du Stade. Soyons honnête Darren est un spécimen fascinant, adorable comme tout qui peut également se montrer très autoritaire dans certaines situations. Et il a décidé de venir en aide à Sandy pour une raison bien précise mais à une seule condition.
Une petite mascarade où la tension est à son comble et où un lien spécial se tisse et se renforce. Mais quand les sentiments font leur entrée sans crier gare les choses se compliquent légèrement…
Quand aux personnages eux aussi vont jouer un rôle important… Paul est toujours égal à lui-même. Vince m’a prise par surprise de la meilleur façon qui soi. Les parents ainsi que la grand-mère de Paul sont toujours aussi dingues et adorables. On fait plus ample connaissance avec Daddy qui sera de très bon conseil. Un petit nouveau fait son entrée. Il est particulier et très sarcastique mais je l’adore. Bien évidement Johnny Deep, le perroquet homophobe et Roulettes le petit chien sont aussi de la partie…

En bref

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre la Reine et l’Homonarque du Stade. Sandy & Darren sont uniques dans leur genre… j’en ai rencontré des spécimens dans ce genre de romance mais des comme eux jamais ! Ils tiendront à jamais une petite place dans mon cœur. T.J. Klune possède un humour particulier et j’en suis une grande fan. Certes cette histoire est aux antipodes de la normalité et pourtant c’est une délicieuse et savoureuse comédie. Et je serai bien présente pour le bouquet final !

Un pur régal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s