Heroes – Battista Tarantini

Après avoir décollé dans les hautes sphère avec Mister Ice… après avoir vibré sur la terre battue avec le Tsar… et après avoir attisé nos papilles avec Magic Chocolate, cette fois-ci Battista Tarantini nous plonge dans l’Outback Australien pour nous faire vivre l’une de ces aventures à couper le souffle !

Une fois n’est pas coutume, j’ai littéralement succombé à la plume de l’auteur. Il faut dire qu’elle fait partie de ce groupe d’auteurs qui possède ce don si particulier pour transporter leurs lecteurs dans des lieux exceptionnels. Et une fois que l’on y pénètre, on est tellement impliqué personnellement dans l’histoire, qu’on n’a pas envie un seul instant d’en ressortir…

Il faut dire qu’avec une grande justesse, Battista Tarantini aborde un sujet bien réel de la vie. Un sujet qui ne vous laissera pas indifférent et qui donne à réflexion. Comment accepter psychologiquement un corps étranger en nous ? Certes on est conscient que l’on est en vie mais comment gérer la situation si on ne se sait plus qui on est ? Mais le plus épatant, c’est qu’elle a rajouté à l’histoire un univers qui est rarement (voir jamais) utilisé dans ce genre de romance. Celui des célèbres héros de BD tel que DC ou Marvel. Mais peu importe la magie a totalement opéré pour moi. Je dirai même que j’ai kiffé grave !

Et c’est à travers ce changement radical décor que nous allons faire connaissance d’un extraordinaire duo. Deux âmes brisées dont la vie n’a pas de cadeaux. Elle a du mal à se reconnaître depuis qu’elle a ce nouveau cœur. Lui est un solitaire qui est hanté par son passé.

Mes dames préparez-vous à rencontrer un super héros hors norme au nom de Z. Un mécano Australien qui bat à plate couture Batman et Superman réunis. Ce mec abrupt aux premiers abords cache bien des blessures. Et le voir changer petit à petit depuis l’arrivée de ce petit bout de femme m’a touché en plein cœur…

Et pas n’importe quelle héroïne ! Grace. Je retrouve bien la marque de fabrique de l’auteur. Et je ne vais pas m’en plaindre bien au contraire. C’est le genre de nanas que j’adore. Super marrante, une certaine vulnérabilité et surtout un grande force de caractère. Mais que j’admire surtout pour tout le chemin qu’elle va parcourir…

Tout les sépare et pourtant ils ont beaucoup en commun à bien des niveaux. Ensemble ils vont panser leurs blessures et éveiller en l’autre en cette fameuse petite étincelle qu’ils pensaient ne jamais ressentir.

En bref… De tous les livres que j’ai lus de Battista, « Heroes » est de très, très,très loin mon préféré. Le gros point fort de ce petit bijou, c’est l’authenticité et la profondeur du récit ainsi que les émotions vivent qui en dégagent. Un récit qui va vous ébranler, vous prendre aux tripes et embraser vos sens de la meilleure façon qui soit. Alors je finirai avec un énorme merci à l’auteur pour ce beau message d’espoir et m’avoir permis de rencontrer Grace et Z. Ils tiendront désormais une place très chère dans mon cœur…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.