Le club des Dominants #1 – Domination et autres déviances – Marie Sexton

Au vue du résumé, je savais que ma lecture n’allait pas être de tout repos. Et bien que ce livre soit d’une très grande beauté, je me dois de vous prévenir de son extrême noirceur. Ce livre n’est pas à mettre entre de mauvaises mains… âmes sensibles s’abstenir…

Une plume qui n’est plus à présenter dans la romance MM. Cependant, je dois tout de même avouer qu’en voulant associer des sujets ultras sensibles, tels que l’abus, la dépendance, la culpabilité ainsi que le pardon à l’univers BDSM, Marie Sexton a pris un très gros risque. Et pourtant même si certaines scènes m’ont quelque choquée, pour ma part l’auteur a relevé le défi. Oh oui.. L’auteur prouve à nouveau qu’elle n’a pas son pareil pour plonger ses lecteurs dans un ouragan émotionnel !

Une intrigue habilement menée où vous serez submergés par ces fameux sentiments d’incompréhension, de stupeur, de révolte, de haine, d’impuissance et de désespoir. Et quand arrive la fin, on referme le livre bouleversée avec en prime cette sensation de plénitude totale.

Que dire des scènes BDSM ? Je confirme qu’elles sont très explicites mais sans une once de vulgarité. Certaines risquent de vous mettre mal à l’aise. Je fus le cas pour moi pour une seule scène pour laquelle je n’ai pas du tout adhéré. Mais les autres sont fort heureusement divinement dépeintes… Amateurs de genre vous allez truver votre bonheur je pense…

Que dire de ses protagonistes ? Au début j’ai eu du mal avec leur relation. Je n’arrivais pas comprendre pourquoi l’un avait tant besoin d’être puni et que l’autre acceptait tout cela. Mais au fil des pages, je me suis rend compte de mon erreur. Je les avais jugés bien trop vite. Car ces deux âmes imparfaites se complètent parfaitement…

Lui, Taylor. Cette âme perdue et brisée par cet amour néfaste qui n’est pas conscient qu’il utilise ces pratiques comme un moyen d’exutoire contre ses démons ainsi que cette culpabilité qui le bouffe intérieurement. Lui, Warren. Une belle et admirable âme qui vu trop d’horreur et qui a su combattre et accepter ses démons. Un homme exceptionnel qui va tout faire pour que Taylor se libère définitivement de ses chaînes auto-destructrices…

Quand autres personnages ? Ils sont très intéressants. Surtout les trois meilleurs amis de Warren. Phil. Gary et Charlie. Les trois membres du Club des Dominateurs Hérétiques. Des amis loyaux qui seront d’un grand soutien pour notre duo…

En bref… Une lecture complexe et délicate. Car tout au long de ma lecture je me suis demandée : Comment peut-on aimer à ce point s’affliger cela ? Et pourtant, ce livre est magnifique par son côté sombre et laid. Un récit poignant et dérangeant qui nous plonge dans l’univers brut du BDSM, qui marque les esprits et qui donne à réflexion. Marie Sexton a su faire preuve d’originalité avec ce premier opus. Et il me tarde de savoir ce qu’elle va nous réserver dans la suite à venir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.