La Meute Mercure #3 – Zander Delvin – Suzanne Wright

Si vous me suiviez, vous savez que je suis une très grande fan de cette phénoménale auteure. Il faut dire qu’elle n’a pas son pareil pour créer des personnages qui marquent les esprits. Entre des nanas complètement déjantées et badass et des mâles alpha chauds comme la braise on n’a pas le temps de s’ennuyer un seul instant. Et ce troisième opus de La Meute Mercure ne fait pas exception…

Cependant, cette suite est quelque peu différente des autres opus puisque nous quittons le domaine de la Meute Mercure pour le monde des humains. Un changement de décor assez déroutant car l’auteure brosse un portrait peu flatteur de l’espèce humaine mais en même temps nous allons faire connaissance de nouveaux personnages qui vont vous surprendre à bien des niveaux.

Et c’est là que nous allons faire connaissance de Gwen. Malgré sa situation plus que critique, pour une humaine, cette nana a du répondant mais également du cran, est hyper maline, sait parfaitement se défendre et ne se laisse personne lui marcher sur les pieds ou lui dicter sa conduite. Je la kiffe trop ! Mais ce qu’elle n’avait pas prévu c’est de se retrouver face à Zander Delvin… Un adversaire de taille qui éveille en elle cette étincelle troublante et qui n’est pas prêt à lâche aussi facilement sa proie…

Ah Zandersoupirs* soupirs* soupirs* Comme ses comparses, ce spécimen est un redoutable Dominant. Cependant, il est très différent d’eux à bien des égards. D’une grande froideur, très méfiant et totalement inaccessible. Mais il aura fallut que son chemin croise celui de cette énigmatique et perturbante humaine pour que la glace fonde petit à petit et laisse place à son côté ultra possessif et protecteur.

Quand aux autres personnages ? C’est toujours un réel plaisir de retrouver toute la petite bande.. que cela soit de la Meute Mercure ou la Meute Phénix. Ils assurent toujours autant ! On peut toujours compter sur eux ! Quand aux méchants ? De vrais psychopathes qui vont vous donner des sueurs froides.

En bref… Une fois n’est pas coutume, j’ai littéralement succombé à la plume exceptionnelle de Suzanne Wright. Elle a sa manière bien à elle pour prendre ses lecteur au dépourvu, les faire sortir de leur gonds, faire monter leur tension jusqu’à leur paroxysme, les faire exploser de rire, les émouvoir et bien évidement divinement embraser leur sens. Dans la même lignée que les autres opus, cette suite est aussi bien palpitante que délirante ! Et une chose est sûre, il me tarde de savoir ce que l’auteur va nous réserver dans la suite à venir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.