Black Bird’s Song – Mary Matthews

Une romance MM avec une star du rock et un biker ? Qui n’en a jamais rêvé ? Et si en plus c’est Mary qui l’a écrite alors là je dis BANCO ! Cependant avant d’aller plus loin, je tiens à vous donner ce petit conseil : préparez-vous car vous vous apprêter à embarquer pour une tournée riche en sensations…

Et vous allez surtout faire connaissance avec un duo explosif. Deux âmes amochées par la vie qui tiendront à jamais une place spéciale dans mon petit cœur. Doll & Manson. Dire qu’ils n’ont rien en commun est un pur euphémisme. Et je préfère vous prévenir, ces forts tempéraments vont prendre un malin plaisir à jouer avec vos nerfs. Vous allez beaucoup les en vouloir. Et pourtant, comme ce fut le cas pour moi, lorsque toutes les barrières dressées autour d’eux seront totalement brisées, vous leur pardonnerez tout…

Le premier est à l’image même de la rock star dans toute sa splendeur. Lorsque vous allez le rencontrer pour la première fois, vous aurez une mauvais image de lui. Détestable et égoïste à souhait qui est prêt à tout pour avoir ce qu’il veut. Mais à force de passer du temps avec lui et cela grâce à Manson, vous allez vite vous rendre compte du mal être ainsi que de la terrible solitude de cette âme tourmentée.

L’autre comme vous l’aurez deviné est le biker. Un conn**** quelque peu impulsif qui va en plaire à plus d’une (dont moi la première). Lui aussi a un lourd passif. Mais s’il a pu remonter la pente c’est grâce à sa famille MC pour laquelle il sera à jamais loyal. Et même s’il méprise tout ce que représente Doll, il est le seul à ne pas céder à ses futiles et multiples caprices et à voir bien au-delà de l’image qu’il veut donner.

Une relation qui ne sera pas de tout repos. Aucun d’eux n’est sur la même longueur d’onde. Chacun va littéralement chambouler la vie de l’autre. Et pourtant à force de passer du temps ensemble et même si chacun va pousser l’autre jusqu’à ses derniers retranchements, un lien va se tisser pour se transformer en quelque chose de beaucoup plus fort…

En bref… À nouveau, j’ai littéralement succombé à la plume si exceptionnelle de Mary Matthews. Il faut dire qu’elle n’a pas son pareil pour allier à la perfection la noirceur à la douceur tout véhiculant des émotions brutes. Et « Black Bird’s Song » ne fait pas exception à la règle. Une histoire poignante de deux hommes parfaitement imparfaits qui vous happera dès les premières pages pour ne plus vous lâcher et qui vous ébranlera à tous les niveaux. Une lecture d’une grande beauté qui est bien évidemment à découvrir… 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.