Boys band killeuses – Goldy Moldavsky

Un résumé qui a de quoi susciter mon attention. Un univers que je découvre. Et pour une première rencontre, c’est une agréable surprise… Car je ne m’étais pas du tout attendu à ce genre de lecture… Oh oui, dites-vous bien que ce livre est tout sauf banal…

Imaginez un peu le scénario. Quatre nanas, notre narratrice qui change de prénoms tout au long de l’histoire, Erin, Pomme (oui c’est bien cela) et Isabel.  Ces nanas ne sont pas réellement des amies. Je dirai plutôt quatre jeunes filles que tout oppose et qui ont un seul point commun. Leur folle obsession pour le célèbre groupe Les Ruperts qui va les amener dans une hallucinante situation…

Petit aparté avant de continuer… Nous avons toutes eu pendant notre adolescence, notre phase groupie hystérique. Et pour certaines cela a même été plus longue que les autres. Et je suis sûre qu’il y en a qui sont toujours de grandes fans. Alors question… Que feriez-vous si votre groupe préféré séjournait dans le même hôtel que vous, et que l’une de vos amies assomme l’un d’entre eux ? Appeler la police ? La réception ? Les secours ? ou sinon… vous décidez de le garder captif dans votre chambre pendant un petit moment… Mais voilà, ce qui aurait du être un simple kidnapping va se transformer par une vengeance personnelle, un baiser sur le toit, un meurtre et un scandale sexuel…

En bref… Ce livre soit ça passe soit ça casse. Pour ma part, je me suis bien amusée. Avec une plume efficace,  captivante et addictive Goldy Moldavsky nous offre une histoire unique dans son genre. Je n’ai jamais rien lu de tel ! On va de péripéties en péripéties et on ne s’ennuie pas un seul instant. Alors si vous cherchez une lecture délirante avec une bonne dose d’humour, des personnages hauts en couleurs et des références de culture pop ce livre est fait pour vous !

2 réflexions sur “Boys band killeuses – Goldy Moldavsky

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.