Joyaux Noirs #1 – Fille du sang – Anne Bishop

Une plume qui n’est plus à présenter dans la romance Urban Fantasy. Qui ne connait pas Meg Corbyn ! Moi je l’ai découverte grâce à une abonnée de ma page et j’ai grave kiffé ! Alors je me suis dit pourquoi ne pas tenter la réédition en format poche de son autre saga Joyaux Noirs. Et vous savez quoi ? Ce livre OMG ! C’est une TUERIE !

Petit conseil avant d’aller plus loin : Âmes sensibles s’abstenir ! Mais si comme moi vous n’avez pas froid aux yeux alors foncez ! Cependant, je me dois d’être honnête avec vous. Au début de ma lecture, j’ai eu quelques doutes. Mais fort heureusement pour moi, tout s’est très vite dissipé. Il faut dire qu’Anne Bishop nous offre là un monde fort fascinant. Une monde d’une grande noirceur (et encore le mot est faible) où la magie prédomine et où les femmes sont au pouvoir. Il n’y pas de place pour les fleurs fragiles ici ! Oh non. Nous avons affaire à des sorcières particulièrement redoutables et surtout d’une grande cruauté !

Quand aux hommes ? Ils ne sont que des escales dans tous les sens du terme. Et cela quelque soit son milieu social. Même les princes peuvent y passer. Et si l’un d’entre eux osent se rebeller, ces sorcières peuvent faire preuve de la pire des perversités pour leur ôter l’envie de recommencer. Non, non vous ne rêvez pas. Même moi je suis encore sous le choc !

Et c’est dans cette ambiance hors du commun que nous allons faire connaissance d’un large panel de personnages des plus intrigants. Ils sont assez nombreux mais tous sans exception ont leur importance.

Commençons déjà par la prophétie, Jaenelle. Alors comment dire. Elle m’a complètement prise au dépourvu. Je ne m’étais pas attendu à ce qu’elle soit aussi jeune ! Je me suis demandée pourquoi un tel choix de la part de l’autrice. Mais j’ai vite compris que sa jeunesse est d’une importance primordiale. Et croyez-moi vous n’allez pas en croire vos yeux !

Passons maintenant à la gente masculine. Comme indiqué dans le résumé, ils sont trois. Trois spécimen qui ont un lien et qui ont une mission bien précise. Et ils sont déterminés à la mener à bien.
L’un d’entre eux est le Sire d’Enfer. Il vous apparaîtra très protecteur et prévenant. Mais attention le Prince de la Ténèbre peut se montrer terriblement dangereux...
Un autre est la Catin d’Hayll. Comme vous l’aurez compris, tout est dit. Aux premiers abords, il vous apparaîtra froid et cruel. Cependant en passant du temps auprès de lui, vous vous rendrez vit compte que c’est une âme au grand cœur qui est prêt à tout pour protéger celle qu’il aime…
Et enfin le dernier est un demi-sang. Un esclave qui souffre de son métissage et de ses humiliations subies. Comment dire, ce mystérieux être aux ailes a su piquer à vif ma curiosité. Il me tarde de faire plus ample connaissance avec lui…

En bref… Un palpitant premier opus qui promet un Dark Fantasy hors norme ! Certes au début il faut s’accrocher. Mais croyez-moi cela en vaut largement la peine ! Je n’ai jamais rien lu de tel ! Et après six cents pages (non, non je ne plaisante pas), j’en réclame encore ! Entre action, violence, rebondissements, trahison, secrets et sensations fortes, je ne me suis pas ennuyée un seul instant ! Et je trépigne d’impatience de savoir ce que Anne Bishop va me réserver dans la suite à venir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.